Agenda
En un clic

  Permanence des élus

  Travaux en cours

  Vos démarches en mairie

  Interdictions temporaires

  Roscanvel infos

  Contactez la mairie

  Covoiturage

  Accès restreint

» » » » Henri Queffélec
Exporter en pdf  Exporter en pdf



Il passa des vacances dans la Caserne du Sourdis de 1922 à 1930. Le bonheur qu’il tirait de ses pêches à pied sous Quélern est évoqué dans un de ses livres : "Mémoires d’enfance". Son œuvre est importante mais la plus connue est sans doute « Un recteur de l’Ile de Sein ».

Son centenaire à été célébré en 2010. Des conférences et projections ont été donné à BREST par son gendre et sa fille Anne Queffelev. Il a été le premier président de Salon de la Marine à Concarneau.

D’origine bretonne, Henri Queffélec est diplômé d’une agrégation de Lettres en 1934 et enseigne en tant que professeur au Mont de Marsan, puis comme universitaire à Upsal en Suède avant de revenir professeur à Paris en 1939.

C’est en Suède qu’il compose son premier recueil de poésie, baptisé "Sur la lisière". En 1942, il met un terme à sa carrière enseignante et se consacre à la littérature. A la Libération, il publie ’Mort d’un salaud’, le journal fictif d’un collaborateur. Par la suite, il se voue plus particulièrement à décrire les paysages et la vie des Bretons. Ses oeuvres, teintées de religiosité, mettent en scène l’humanité face à l’immensité de la nature.
Il se fait également essayiste et critique la modernité et son emprise sur l’Homme "La Technique c
ontre la foi"  en 1962.
Ayant remporté plusieurs prix littéraires, son parcours est salué en 1975 avec le Grand Prix de Littérature de l’Académie française.

 

Henri Queffélec vécu 82 ans dans une connivence peu commune avec la mer :"tout a commencé pour moi en Bretagne, tout a commencé face à la mer " écrivit-il, il parlait même de fiançailles mystiques avec la mer.

L’administrateur du site est actuellement en ligne! Discuter - posez vos questions à l’administrateur du site