Agenda
En un clic

  Permanence des élus

  Travaux en cours

  Vos démarches en mairie

  Interdictions temporaires

  Roscanvel infos

  Contactez la mairie

  Covoiturage

  Accès restreint

» » » » La Fraternité
Exporter en pdf  Exporter en pdf



Le système imaginé dès 1683 par Vauban pour défendre la presqu’île de Roscanvel comportait une faille : la crique de la Fraternité, dans laquelle des troupes entraînées, venues en chaloupes de naviresmouillés en baie de Camaret, pouvaient débarquer avant de prendre à revers les défenses de Quélern.

 

Pendant la Révolution française, on remédia à cette faiblesse en construisant un ouvrage quiemprunta son nom à la célèbre devise de la jeune République.Il comprenait des bâtiments à usage de la garnison, un magasin à poudre et une batterie tournée vers la baie de Camaret pour interdire le mouillage des navires ennemis.

 

Le four à chaux, que l’on aperçoit en contrebas, fut construit vers 1800, par la famille Rideau. Un filon de roches calcaires, qui affleure à proximité, rendait aisée l’alimentation du four, que l’on éteignit définitivement vers 1875.

Désaffecté vers 1870, l’ouvrage fut d’abord utilisé par les Dauvrat, propriétaires des fours à chaux, pour y entreposer le bois nécessaire au chauffage ainsi que les barils de chaux. A la veille de la Première Guerre mondiale, la famille Soubigou assurait le gardiennage des bâtiments. Laissé quelques années plus tard sans surveillance, l’ouvrage fut démantelé par des particuliers soucieux de se procurer à bon prix des pierres à bâtir.

 

Voir la video: Les Brèves de nature de la réserve naturelle Fortifications et fours à chaux, par Didier Cadiou